Classe découverte apprendre autrement

L’enseignement est une branche importante dans la vie de l’État. C’est un outil qui contribue au développement d’un pays, c’est pourquoi, des solutions d’éducation innovantes sont mises en place. La classe de découverte fait partie de ces solutions. Cette dernière est un très bon moyen de réussir à transmettre un enseignement de qualité aux enfants, et ce, de manière simple et rapide.

Historique des classes découvertes

Tout d’abord, il faut savoir que la classe de découverte a vu le jour après la Seconde Guerre mondiale. Elle avait pour objectif de permettre aux enfants qui habitaient dans les villes de prendre du recul dans les montagnes et de respirer un grand air. Tout cela, en continuant les cours. Les destinations pouvaient être très diversifiées. Elles étaient notamment choisies en fonction du budget de l’établissement mais aussi des besoins et des catégories des enfants. Par ailleurs, c’est en 1953, que nous apercevons pour la première fois la classe de neige. Également connue sous le nom de classe transplantée, elle représente une véritable innovation dans le secteur de l’enseignement. Le concept reste le même : déplacer les enfants géographiquement tout en continuant à leur faire suivre le programme scolaire. En outre, la durée des séjours peut variée, allant d’une semaine à deux semaines. Dans tous les cas, les enfants seront accompagnés de deux adultes au minimum dont un enseignant titulaire.

Un apprentissage hors du temps scolaire

Un autre élément qui distingue une classe de découverte des classes ordinaires c’est les horaires. Contrairement aux classes de tous les jours, les heures 8h à 12h et 14h à 16h, les classes de découverte n’ont pas d’horaire fixe. De plus, l’inscription pour ce type de classe n’est pas obligatoire. Cela requiert aussi la souscription à une assurance spécifique car c’est ce qui garantit la sécurité des enfants au cours du séjour.

Lors d’une classe découverte, l’établissement peut demander une contribution financière auprès de la famille des enfants. Toutefois, l’établissement scolaire en question ne peut pas exclure un enfant du voyage pour des raisons financières. Ainsi, si les parents n’ont pas les moyens de financer le voyage, c’est à l’enseignant de trouver une solution pour que l’enfant soit du voyage comme ses autres camarades. Les solutions peuvent prendre différentes formes : coopérative scolaire, vente d’objets réalisés par la classe ou de petits gâteaux, etc.

Des enseignants compétents et qualifiés

Comme nous avons pu le constater, une classe de découverte n’est pas comme une classe ordinaire. Il est donc tout à fait logique que les enseignants qui accompagnent les enfants disposent des compétences et de l’expertise nécessaires pour assurer la réussite du voyage. Les enseignants doivent non seulement être en mesure de dispenser des cours de qualité mais doivent également être à même d’assurer la sécurité des enfants au cours du voyage.

Comme une classe de découverte peut prendre différentes formes : classe artistique, classe patrimoine, classe environnement, etc. les enseignants doivent également être aptes à fournir les cours adaptés. Ils mettent eux-mêmes en œuvre les programmes scolaires ce qui demande une bonne organisation.

Il faut noter qu’une classe de découverte doit également s’inscrire dans un projet pédagogique ou un projet d’école.

Dans tous les cas, les classes découvertes sont idéales pour offrir aux enfants l’opportunité d’apprendre autrement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *