Comment assurer un meilleur avenir financier à vos enfants ?

En tant que parents, vous souhaitez surement le meilleur pour vos enfants. Cela concerne aussi bien la vie privée, que professionnelle et bien évidemment financier. Vous pouvez d’ores et déjà agir pour leur donner les bonnes bases pour commencer leur vie d’adulte, et ce, dès leur plus jeune âge. Retour notamment sur les épargnes que vous pouvez faire en ce sens.

L’immobilier : une valeur sûre

Quand on parle d’épargne et d’investissement, l’immobilier est toujours en tête de lice. C’est un placement sûr. Et les courtiers en Belgique peuvent vous proposer plusieurs marchés possibles et sur le long terme pour assurer un meilleur avenir financier à vos enfants. L’accession simple à la propriété est le plus propice pour ce genre de projet. Ce qui permettra de bloquer les fonds et d’optimiser les rendements. Sachez que la revente d’un bien immobilier n’est véritablement avantageuse qu’au bout de 6 ans. C’est valable aussi bien pour les appartements que pour résidences de luxe, voire pour les nues-propriétés. Tout est une question de gout et de budget. Pour le financement d’un tel projet, sachez que les banques belges peuvent vous aider.

Par contre, il y a un petit inconvénient. Si vous achetez un bien que vous allez ensuite donner à votre enfant aussi bien de votre vivant que lors de l’ouverture d’un héritage, celui-ci aura des taxes foncières et des frais de notaires importants à payer.

Les livrets d’épargnes des banques : un placement sûr

Mais pour les enfants, il est vrai que l’expert-comptable à Forestse tourne davantage vers les livrets d’épargnes. Ce sont les rares placements que vous pouvez ouvrir et gérer en tant que parents, mais directement au nom et pour le compte de vos enfants.

Attention cependant, si ce sont des placements sûrs dans la mesure où ils ne sont pas soumis aux fluctuations du marché, les rendements des livrets d’épargnes dépassent difficilement les 1 % à l’année. Ce qui est minime.

En tous les cas, pour cette prestation bancaire, vous ne devez pas répondre à des conditions de revenus ni de versement. Et les sommes versées restent disponibles en cas de besoin notamment pour les études de votre enfant.

Les assurances-vie : une prestation bancaire avantageuse

Parmi les épargnes que vous pouvez également faire et proposer par les banques, il y a aussi les assurances-vie. C’est un compte séquestre dans lequel vous serez obligé de verser des cotisations mensuelles, mais dont la somme ne peut être libérée que le jour de votre décès et au profit des bénéficiaires que vous aurez inscrits dans le formulaire d’inscription.

 Si le rendement de cette prestation bancaire est assez petit, l’expert-comptable à Forest, Uccle, Bruxelles, Ixelles ou à Saint-Gillesle conseille tout de même, et ce, à cause de son assiette fiscale avantageuse. C’est l’un des rares placements bancaires à profiter d’avantages fiscaux de ce genre.

Sans compter qu’avec une assurance vie, vous aurez des mensualités à respecter. Ce qui permettra de donner une certaine somme, plus ou moins conséquente, à vos enfants lors de votre départ. 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *