Comment devenir ostéopathe

Des mains habiles pour remettre en place les corps désarticulés. Voilà en gros le métier de l’ostéopathe et c’est un art à part entière. À la différence de la kinésithérapeute qui intervient seulement sur des zones localisées à la suite des prescriptions du médecin, l’ostéopathie sur le bien-être en général du corps. Et même si ce métier ne s’inscrit pans dans le code de la santé, c’est une profession à part entière qui requiert des formations dédiées pour pouvoir l’exercer. Mais alors, comment devenir ostéopathe ?

À quoi ressemble le quotidien de l’ostéopathe ?

Dans la peau d’un ostéopathe saint lazare, vous avez pour missions de soigner tous les dysfonctionnements qui peuvent affecter le corps de votre patient. Cela peut s’agir des rhumatismes, des boiteries ou encore des problèmes de dos comme les lombalgies et autres. Dans certains cas, le professionnel intervient pour traiter les problèmes dentaires, les urinaires ainsi que les troubles ORL divers. Également, les troubles digestifs peuvent être soulagés par cette approche.
Toutefois, il faut préciser que l’ostéopathie ne peut pas être considérée comme une approche paramédicale comme la kinésithérapie. Il s’agit plutôt d’une thérapie complémentaire et elle est numéro un dans ce domaine. Quoi qu’il en soit, l’ostéopathe a également suivi des formations adéquates qui lui permettent de réaliser un diagnostic, puis rétablir les différentes fonctions perturbées. Et ce qui est magique, c’est que le professionnel fait tout cela grâce à ses mains sans utiliser d’autres instruments spécifiques. Ce qui n’est pas le cas avec la kinésithérapie qui fait des fois recours à des machines électromusculation ou des ultrasons.
Pour bénéficier des traitements venant de ce professionnel, le patient doit dans un premier temps commencer par un interrogatoire précis qui sert à identifier avec exactitude les problèmes musculaires du patient. C’est à la suite de cet interrogatoire que l’ostéopathe puisse déterminer les méthodes les plus adaptées pour des traitements plus efficaces encore. À garder à l’esprit que le but est relativement simple, c’est de libérer le corps de toutes ses tensions.

Quelles formations suivre pour devenir ostéopathe ?

Bien que l’ostéopathie ne puisse pas être considérée comme une approche médicale proprement dite, il faut admettre qu’elle contribue au bien-être global des patients. Et d’ailleurs, ce n’est pas un métier que n’importe qui peut faire pour la simple et bonne raison que des formations poussées sont impératives pour pouvoir exercer le métier. Et d’ailleurs, l’intégration dans le secteur se prépare dès le lycée.
Au fait, après l’obtention d’un baccalauréat S, on peut intégrer une école privée ayant reçu l’agrégation du ministère de la Santé. En France en particulier, on compte environ 28 écoles agréées qui forment des ostéopathes. On y obtient un diplôme DO après 5 à 6 années d’études.
Mais les élèves de médecines peuvent également devenir ostéopathe après un diplôme de médecin. Pour cela, ils ont besoin de suivre une formation de deux ans qui leur permet d’obtenir un diplôme interuniversitaire, notamment un DIU de médecine manuelle-ostéopathe. À titre d’information, la formation peut également être suivie en continu.

Similar Articles

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular